Qu'est ce que MalariaControl.net

Les modèles de simulation de la transmission et des conséquences sur la santé du paludisme sont un outil important pour la lutte contre la malaria. Ces modèles peuvent être employés pour déterminer des stratégies optimales pour l'utilisation des moustiquaires, de la chimiothérapie, ou de nouveaux vaccins qui sont actuellement à l'essai.

De tels modèles exigent un travail intensif de l'ordinateur à cause des simulations de grandes populations incluant un ensemble de paramètres liés aux facteurs biologiques et sociaux qui ont une influence sur la répartition de la maladie.

L'Institut Tropical Suisse a développé un modèle de simulation pour l'épidémiologie du paludisme et pour les études préliminaires il a utilisé son réseau local composé d'environ 40 ordinateurs. Mais bien plus de puissance de calcul est exigée pour valider de tels modèles et de simuler la gamme complète des interventions et des modèles de transmission affectant la lutte contre le paludisme en Afrique.

MalariaControl.net a été créé pour utiliser la puissance de calcul de milliers de volontaires à travers le monde, pour aider à améliorer la capacité des chercheurs de prévoir et de lutter contre la diffusion du paludisme en Afrique.

Basé sur une expérience antérieure, on s'attend à ce que l'application de MalariaControl.net accomplisse en quelques mois un volume de calcul qui prendrait normalement 40 ans. L'utilisation des ordinateurs des milliers de volontaires est nécessaire pour mettre à la disposition des scientifiques une telle puissance de calcul.

La majeure partie de cette puissance de calcul bénévole viendra du monde développé: l'Amérique du Nord et l'Europe en particulier.  Cependant, l'objectif principal de AFRICA@home est de faire participer les universités et les établissements Africains au développement et à l'installation des applications qui fonctionneront sur les ordinateurs des volontaires.

Pour en savoir plus au sujet du paludisme ou sur  MalariaControl.net.

Cliquez ici pour télécharger MalariaControl.net.